Membre du Conseil ? Connectez-vous Nous Contacter

Les Membres du Conseil Consultatif des Programmes 2016-2017

Angélique
Île de France

Angélique

Je suis motivée car la télévision est une institution chez nous. Elle est allumée depuis le réveil jusqu’au coucher. On connait la grille, on a nos animateurs et émissions favorites. Mais ayant 25 ans, j’ai aussi pour habitude de regarder les réseaux sociaux, informations en ligne… Ce que je voudrais par dessus tout, c’est dépoussiérer l’image de la télévision que peuvent avoir les jeunes de ma génération et les moins de 20 ans. France Télévisions a le potentiel de le faire et de s’imposer encore plus sur le marché. Je serai honorée de participer au développement de France Télévisions.

x
Anne
Loire-Atlantique

Anne

Une expérience qui peut être enrichissante en permettant de confronter les points de vue, de rencontrer des gens qui ont des avis et des idées différentes, de voir l’envers du décor, de comprendre pourquoi tel et tel choix sont faits alors que lorsque l’on est téléspectateur on se demande parfois si ceux qui choisissent savent qui regarde…. Surtout les rencontres qui sont de toute façon l’essentiel pour comprendre l’évolution de notre société et confronter la vision que l’on en a par la télévision avec la réalité.

x
Annie
Île de France

Annie

Il est toujours intéressant d’agir plutôt que de pantoufler. Mon intérêt pour ce media dont j’use sans en abuser m’a poussée à vous répondre et à espérer être sélectionnée.

x
Camille
Maine-et-Loire

Camille

Etant très curieuse, cette expérience m’intéresse beaucoup. D’une part parce que la télévision m’intéresse avec ses programmes, projets, valeurs, missions …. D’autre part parce que me retrouver pendant plusieurs mois à faire partie d’un groupe de personnes venant d’horizons différents me plaît ! Confronter nos opinions, apprendre ensemble, comprendre, s’informer, s’ajuster dans nos représentations, créer quelque chose ensemble, pour le rapport, pour France Télévisions, pour les téléspectateurs mais aussi pour nous … Quelle richesse ! Enfin, j’aime vivre des choses nouvelles ! Faire partie de ce Conseil peut être compliqué à organiser, cela peut me prendre du temps, je peux me retrouver à regarder des programmes qui, initialement, ne m’auraient pas forcément attirés … mais je peux surtout vivre une expérience rare et originale qui semble valoir le détour !

x
Christine
Ille-et-Vilaine

Christine

J’aimerais pouvoir participer au maintien de la qualité des programme de France Télévisions et à leur évolution en ce sens, percevant combien la tentation peut être grande de vouloir rejoindre le grand public dans l’homogénéité plutôt médiocre dispensée par un certain nombre de chaînes du privé.

x
Corinne
Haute-Savoie

Corinne

J’aime la télévision parce qu’elle m’a accompagnée tout le long de ma vie. Je l’ai vu évoluer avec plus ou moins de réussite mais n’ai que très rarement changer de média. J’étonne toujours mes élèves en leur disant qu’ils doivent regarder la télévision. C’est un outil incroyable de par sa richesse. Il faut tout de même garder un esprit critique et ne pas tout accepter. Le spectateur doit faire preuve d’intelligence. Je ne regarde pas la télévision de manière conventionnelle car je cherche à toujours apprendre quelque chose de ce que je regarde même les dessins animés! Je suis curieuse et à la recherche de la petite information qui fera s’étonner mes élèves ou mes enfants. Ouvrir l’appétit intellectuel, voilà comment je vois la télévision!

x
Denis
Vosges

Denis

J’ai découvert mon premier téléviseur, un soir d’hiver, dans la vitrine d’un revendeur, fier d’être un des premiers à exhiber les images venues d’ailleurs en noir et blanc. Nous étions en 1958 et il a fallu attendre trois années pour voir notre poste en bois rutilant passer le seuil de la maison… fierté de mes parents, joie des enfants, même s’il existait une serrure pour éviter les futures addictions…
Depuis, j’ai le souvenir de n’avoir pas été seulement passionné par les programmes en simple téléspectateur, mais j’ai toujours été intéressé par ce qui se passait sur l’envers du décor. Je me souviens de la fête donnée en direct dans l’émission « Télé-dimanche » au couple ayant acheté le millionième « récepteur télé », regrettant que ce ne soit pas mes parents…
La télé a toujours été dans ma vie. Téléspectateur éclectique, j’ai eu aussi, grâce à ma vie associative, pu côtoyer et collaborer avec la télé régionale et notre télévision départementale. Ayant également été formateur audiovisuel en secteur social, j’ai pu renforcer mes compétences dans des études supérieures tout en continuant mes activités professionnelles dans le domaine social.
La télévision m’a rendu curieux, de ce qui se passe dans ce monde comme près de chez moi, du comment elle est utilisée et quel espace elle peut nous offrir. Elle a attisé mon sens critique, inventif et créatif. Parfois, il m’arrive de confier mon avis… Je suis passionné d’images, normal, j’habite non loin d’Epinal !
Alors, lorsqu’il m’est donné l’occasion de participer à un espace d’échanges et de recherche, lorsque l’on me propose de participer à ce Conseil Consultatif, je ne peux pas refuser et compte contribuer à ce travail collectif du mieux possible.

x
Eric
Île de France

Eric

Tout d’abord, il me semble que l’existence de ce Conseil Consultatif est la preuve de la volonté de France Télévisions de prendre mieux en compte les avis des téléspectateurs et les évolutions rapides des attentes et des perceptions, dans un marché lui-même évolutif. C’est déjà une excellente chose. Professionnel du secteur des Services Publics concédés et réglementés, il me semble que je peux apporter cette compréhension des contraintes dans lesquelles évolue une société financée directement ou indirectement par l’Etat et à mi-chemin entre le public et le privé, soumise de surcroît à un cahier des charges exigeant et à des engagements auprès des tutelles, lesquelles influent tous naturellement sur ses marges de manœuvres. Par ailleurs, fondateur d’une société de formation et de communication, et téléspectateur assidu je travaille avec la télévision allumée en permanence à coté de mon bureau, je pense être au fait des contenus et de l’offre, pouvoir apporter une bonne connaissance des programmes. Enfin, membre de diverses associations, j’apprécie le format d’échange des instances consultatives, de réflexion et de travail toujours enrichissant. Ecouter les idées, et partager les convictions, c’est passionnant !

x
Estelle
Île de France

Estelle

Ayant assisté à plusieurs de vos émissions On n’est pas couché, La grande Librairie, Ce soir ou jamais, j’aime découvrir l’envers du décor de la télévision. Mais plus encore, j’apprécie les valeurs et l’engagement citoyen du service public. J’aime aussi observer les dynamiques du paysage audiovisuel. Je me renseigne régulièrement sur ce sujet en lisant la presse nationale. Participer à ce conseil serait donc un moyen de m’engager à ma façon et de participer au débat sur la télévision en France.

x
Fatiha
Île de France

Fatiha

Je souhaiterais faire partie du conseil consultatif des programmes pour apporter à France Télévisions ma culture, mes connaissances et mon avis sur les programmes, étant donné que je suis plus une téléspectatrice de France Télévision que des chaînes privées.

x
François
Île de France

François

Il est toujours passionnant de partager ses avis et sentiments en espérant qu’ils pourront servir au plus grand nombre. Je soutiens l’idée d’une télévision outil d’émancipation et d’évolution par l’apport d’information de qualité, par des programmes éducatifs au sens large du terme, une télévision utile.. Je souhaite défendre ce point de vue dans des confrontations de bonne qualité et je pense que le Conseil Consultatif des Programmes doit permettre de faire avancer de telles idées.

x
Jacques
Aube

Jacques

Ce Conseil Consultatif des Programmes de France Télévisions est un élément fondamental de la plateforme que j’envisageais lors des questions précédentes. La mise en oeuvre des échanges intergénérationels doit constituer un élément de force de l’évolution des programmes et constituer une prospective tenant compte des diverses sensibilités dues en particulier à l’âge, au niveau culturel et centres d’intérêts du public.

x
Jules
Île de France

Jules

Plusieurs raisons me poussent à candidater au sein du Conseil Consultatif des Programmes de France Télévisions -Le désir de m’impliquer en tant que citoyen, usager et donc acteur du service public de l’audiovisuel -La volonté d’apporter un regard critique et être force de proposition pour assurer la pérennité de choix audacieux tout en conservant les valeurs du service public -La curiosité de découvrir, rencontrer et échanger avec les ingénieurs, les mécanos, les producteurs de ce service public.

x
Julie
Meurthe-et-Moselle

Julie

J’ai découvert totalement par hasard cette possibilité offerte aux téléspectateurs d’avoir voix au chapitre quant aux choix des programmes proposés par la chaîne. En tant qu’utilisatrice des chaînes du service public et en tant que citoyenne payant une redevance télévisuelle, j’apprécierai énormément pouvoir donner mon avis, que j’espère être constructif. J’aime prendre du recul sur les choses, analyser, peser le pour et le contre,… Je n’ai pas peur de prendre la parole en public, d’exprimer mes opinions, je sais travailler en groupe, voire même être leader. Je pense représenter une partie importante de la France d’aujourd’hui, de la classe moyenne, trentenaire active et mère de famille. Participer à ce conseil serait une nouvelle expérience, que je pense extrêmement enrichissante.

x
Julie
Île de France

Julie

Je souhaite travailler plus tard dans le milieu de l’Entertainment que ce soit à la télévision ou dans le cinéma, c’est pourquoi je suis intéressée par cette expérience, j’ai envie d’apprendre. De plus, je pense que France Télévisions peut vraiment devenir intéressante si elle ne se laisse pas phagocyter par internet qui propose de plus en plus de contenus hyper variés. Aujourd’hui, la télé n’est plus le média dominant et le téléspectateur n’est plus naïf, il est plus exigeant envers ce qu’il regarde à la télévision. Je trouve ce challenge très intéressant.

x
Marie
Aude

Marie

Je suis quelqu’un de très ouvert aux goûts très divers. J’aimerais participer à ce conseil pour pouvoir tout simplement donner mon opinion et faire partager mes idées. Je suis novice en la matière et je ne sais pas exactement comment ça se passe mais je serais enchantée d’y participer.

x
Marie-Claude
Île de France

Marie-Claude

Ce qui me motive à faire partie de ce conseil est d’aider à améliorer la qualité des programmes pour tout public, échanger avec d’autres téléspectateurs, confronter nos avis et parler de nos attentes.

x
Patrick
Île de France

Patrick

J’adore la télévision et notamment les chaînes de France Télévisions, qui se démarquent des chaînes privées mais jusqu’à quand ? Je tiens à ce que France Télévisions devienne le leader par rapport aux chaînes privées et se démarque mieux de l’offre privée en diffusant des programmes de qualité accessibles à tous, jeunes et moins jeunes. Je suis très motivé d’apporter ma contribution à cela, en étant membre du Conseil Consultatif des Programmes de France Télévisions.

x
Paul
Île de France

Paul

Étudiant téléphile, j’aimerais faire partie du Conseil Consultatif des Programmes pour donner un avis de téléspectateur curieux, averti et objectif sur les programmes de France Télévisions. Le groupe prouve qu’il sait évoluer, ce serait une belle opportunité pour moi que de l’accompagner modestement dans ce sens. La télévision de service publique est une force dont il faut tirer le plus grand parti afin qu’elle parle à tous et au mieux, pour que le petit écran continue d’animer l’Histoire.

x
Pierre
Hérault

Pierre

J’ignorais l’existence de ce Conseil consultatif donc mes motivations sont à la fois très spontanées et peut-être naïves. Pénétrer au cœur d’une institution nationale de service public et en percevoir le fonctionnement est assez fascinent, Donner mon avis et partager ceux des autres membres pour dire ce que nous attendons de la télévision publique dans les années à venir, avoir le sentiment de pouvoir apporter une pierre à l’édifice, partager une expérience rare avec des personnes d’horizons variés.

x
Rémi
Île de France

Rémi

Il fut un temps où les gens vivaient à l’extérieur de leur domicile et c’est dehors, dans la rue et ailleurs qu’ils s’informaient les uns les autres, qu’ils découvraient la diversité des points de vues, qu’ils comprenaient le monde. Aujourd’hui, l’individualisme de nos sociétés nous pousse à nous replier sur nous-même, au point de nous enfermer et nous couper du monde pour bon nombre de foyers. Si la télévision y est malheureusement pour quelque chose, autant que cela soit pour proposer des programmes intelligents et non pas abrutissants, des journaux fiables et non pas alarmistes, des débats ouverts et respectueux des tendances actuelles comme de l’éthique professionnelle que tous devraient s’imposer. Je souhaite défendre cette idée d’une télévision audacieuse et pas suiveuse une télévision qui valorise les réussites issues de la diversité une télévision qui veut être le vecteur de la nouvelle façon de faire des médias, avec une nouvelle génération de programmes, de présentateurs et d’invités une télévision qui se donne les moyens de raviver l’intérêts de ses téléspectateurs sans le laisser penser ce soir il n’y a rien à la télé.

x
Rémy
Pas-de-Calais

Rémy

J’aime me rendre utile et si ma contribution, de par mon expérience du contact avec le public, peut servir à France télévisions, pourquoi s’en priver. Je pense de plus que par ma participation et mon implication dans une réflexion collective j’ai un rôle à jouer dans ce conseil.

x
Sophie-Dominique
Île de France

Sophie-Dominique

J’adore la télé ! Parce que je trouve que c’est l’un des objets de notre quotidien qui nous relient le plus facilement les uns aux autres, quelque soient nos âges et nos milieux sociaux. Parce que comme déjà dit je pense que France Télé est moins tributaire des revenus publicitaires et peut s’éloigner des diktats du « on va pas programmer ça parce qu’il n’y aura personne devant » et ça se voit… Parce que je crois savoir que quand on a perpétuellement le nez dans le guidon on oublie un peu de regarder les spectateurs sur le côté. J’espère à bientôt !!

x
Thomas
Loire-Atlantique

Thomas

Je crois profondément que le groupe France Télévisions peut proposer une offre répondant aux demandes actuelles des téléspectateurs tout en les entraînant vers plus de qualité, de réflexion, d’ouverture au monde dans le cadre de sa mission de service public. Ayant grandi et travaillé sur plusieurs continents et évoluant dans le domaine des nouvelles technologies, je pense que je peux contribuer au débat d’idées qui permettra à France Télévisions d’affronter les challenges de notre époque en nous apportant des programmes qui en feront un groupe média adoré en France et à l’étranger.

x
Udara
Île de France

Udara

Grand adepte de la télévision, je souhaite participer au Conseil consultatif des programmes de France télévisions. J’ai un réel intérêt pour tout ce qui concerne le monde de la télévision et particulièrement la conception des programmes, pour tout ce qui se passe derrière nos écrans. Je regarde la télévision tous les jours. J’aime un vaste panel de programmes qui part des émissions politiques à de la télé réalité en passant par des émissions de divertissement et des fictions. J’apprécie chez France télévisions la qualité des émissions politiques et de décryptage de l’actualité mais aussi les fictions françaises. On n’est pas couché et C dans l’air sont des émissions remarquables. Fais pas ci, fais pas ça a été un rendez-vous incontournable. Je crois que c’est le rôle de la chaîne publique d’avoir cette exigence dans la qualité de l’information avec des émissions qui poussent les citoyens à réfléchir mais aussi de permettre un accès à de bonnes fictions françaises où chez les jeunes sont davantage préférées les fictions américaines. Aujourd’hui, certains ont tendance à penser que la télévision est devenue ringarde. J’ai 20 ans et je n’y crois pas. Je pense que les réseaux sociaux ont imposé un renouvellement des pratiques télévisuelles. Les émissions sont devenues davantage interactives. Les programmes de France télévisions ont peut être besoin d’être modernisés comme ça semble le souhait de la direction. Cam Clash est une émission très moderne qui mérite plus de visibilité. La force de la télévision est qu’elle est devenu un objet ancré dans notre quotidien, social et convivial, capable de rassembler différentes générations autour d’un même programme.

x
Yannick
Île de France

Yannick

France Télévisions est un groupe public, la redevance audiovisuelle sert en partie à son financement. Dès lors, il paraît souhaitable et judicieux que nos concitoyens puissent être consultés quant aux programmes de ses chaînes. Désireux d’une télévision représentative de notre société et à l’écoute de ses publics, je suis motivé à faire partie de ce Conseil Consultatif des Programmes de France Télévisions.

x
Pascal
Île de France

Pascal

A dire vrai, je ne vais pas vous faire un laïus sur mes qualités, mes compétences, mes motivations éminentes pour participer à ce conseil, à nouveau, je postule de manière tout à fait spontanée, non réfléchie, je réceptionne ce matin votre email, cela m’a immédiatement interpellé en tant que téléspectateur avisé et critique, voilà tout.

x
Haut de la page