Membre du Conseil ? Connectez-vous Nous Contacter

Les Membres du Conseil Consultatif des Programmes 2015-2016

Anaïs
Anaïs
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Anaïs

Comptable
En tant que téléspectatrice assidue j’aimerais beaucoup donner mon avis sur les programmes diffusés et représenter au mieux le public. Je regarde beaucoup France 3 pour des programmes comme « Midi en France » l’émission à laquelle j’ai eu la chance d’assister il y a deux ans mais aussi « Plus Belle La Vie » que je suis depuis plus de 10 ans ! Ensuite je regarde beaucoup France 2 « Tout le monde veut prendre sa place », « N’oubliez pas les paroles » et les programmes de divertissement « Le Plus Grand Cabaret du Monde », « La Fête de la Chanson Française », « Le Grand show ». Passionnée par la musique j’ai eu la chance d’assister à la Fête de la Musique il y a deux ans mais aussi cette année à Nice et en coulisses. Comme de nombreux téléspectateurs je regarde d’autres chaines et surtout TF1 et M6. Je trouve qu’elles innovent beaucoup. Je tâcherai d’être représentative de ma tranche d’âge et j’aiderai au mieux les équipes de France Télévisions. Je suis aussi très active sur les réseaux sociaux, c’est intéressant de voir la réaction des gens sur les programmes. Je trouve cela très productif de donner la parole, au public, je me sens concernée par ce Conseil et ce serait une très bonne expérience !!

x
Catherine
Catherine
Lorraine

Catherine

ATS dans un établissement d’enseignement supérieur
Autant de par ma profession que d’un point de vue personnel, je suis à la fois attachée au service public et consciente de l’importance de l’ouverture sur le monde. Je sens à France télévisions depuis 2 à 3 saisons, ce frémissement d’ouverture vers le monde, avec par exemple la rubrique « C’est un monde » dans Télématin, la diffusion de « Broadchurch », série britannique en VM dès 20h50, sans oublier « RDV en terre inconnue » qui me ravit depuis 10 ans. J’aimerai que cela continue, que France Télévisions garde cette même exigence propre au service public, tout en proposant des programmes de pays que l’on voit peu ou pas. Pas besoin d’aller chercher très loin, l’Europe regorge de programmes télé de qualité qui nous offriraient une autre vision du monde, une vision différente de l’habituel comparatif France/Etats-Unis.

x
Corentin
Corentin
Midi-Pyrénées

Corentin

Etudiant en master de langues étrangères
Je suis un grand fan de la télévision en général. J’aime la regarder mais aussi me renseigner à son sujet. Savoir le pourquoi du choix d’un certain programme à une certaine heure au détriment d’un autre. De plus, la télévision reste un moyen de communication de masse très important qui peut informer mais aussi très facilement désinformer les populations. Une télévision publique de qualité semble pour moi primordiale pour le bien être d’une société mais aussi comme garant d’une démocratie qui fonctionne.

x
Denys
Denis
Pays de la Loire

Denis

Directeur institut médico-social
Pour une télévision ouverte, multiculturelle et connectée. la télévision fait partie intégrante de notre vie, comme une présence indispensable dans un rythme quotidien de plus en plus soutenu, elle répond à la fois à un besoin de divertissement pour rompre avec la vie professionnelle et un besoin d’ouverture, de connaissance, de découverte. le téléspectateur que je suis se sent aussi acteur où téléspectateur actif ayant un regard critique sur les programmes se sentant en capacité d’analyse de ce qu’il voit, pouvant repérer les valeurs transmises mais aussi les dérapages, un respect où non d’une éthique. France Télévisions incarne pour moi, plus que les autres ces valeurs humaines, morales qui me correspondent. Dans un monde globalisé et multiculturel, les programmes développant ces deux axes sont ceux que je choisis, ceux qui sont aussi porteurs de sens, d’authenticité et participent à un retour des valeurs essentielles et durables. Nous sommes aussi passés du collectif au connectif, constamment reliés aux réseaux sociaux, aux moteurs de recherche, à la multitude des médias. Depuis mon Smartphone, ma tablette numérique, renforçant cette présence quasi permanente de la TV à mes côtés m’intégrant encore plus comme un acteur, membre du réseau d’une chaine. France Télévisions est aujourd’hui plus ouverte, plus rythmée, plus réactive, intégrant de plus en plus les nouvelles technologies numériques, reliée à nous par ses sites internet accessibles, alors finalement, c’est pour une télévision, ouverte, multiculturelle et connectée sur le monde, que je milite!

x
Didier
Didier
Franche-Comté

Didier

Ingénieur territorial
Je suis un grand consommateur de télévision plutôt en soirée et adepte du mode replay Depuis de années, en plus de la lecture et de sorties culturelles, je trouve dans ce média, le moyen de m’ouvrir sur le monde qui m’entoure. Les chaines publiques remplissent ce rôle et parfois regarder la télévision me permet de me maintenir en éveil. Il me semble que faire partie de ce conseil consultatif me permettra de comprendre comment fonctionne un média, de comprendre les évolutions techniques et surtout apporter ma vision de téléspectateur expérimenté que je pense être. Je suis avant tout, attiré par des programmes de qualité qui peuvent être de fiction, de jeux ou d’infos.

x
Dionna
Dio
Île-de-France

Dio

Ingénieur logiciel
La télévision vit une révolution très intéressante depuis quelques années. Internet et les appareils électroniques ont changé notre rapport au monde. Les chaines de télévisions sont obligées de se réinventer et c’est fascinant à observer. Internet est une source inégalable. Mais rien ne remplacera la télévision, la haute définition, le plaisir des regarder des programmes en famille ou la joie de découvrir de nouvelles émissions en zappant. J’ai grandi avec la télévision. Beaucoup de programmes sont associés à des moments de ma vie, comme le retour de l’école avec les « Minikeums » puis les « Zouzous », ou les vacances avec des chiffres et des lettres ou question pour un champion. Je suis également dingue de séries. Et bien que M6 soit le choix familial, je sais que France Télévision a toujours eu des séries d’exception telles qu’ « Urgences », « Le Prince de Bel Air », « Doctor Who » ou bien « 6 Feet Under » pour ne citer qu’elles. Sur l’essentiel, France Télévisions joue son rôle de service public. La programmation jeunesse est puissante, les émissions d’informations tel qu’ « un œil sur la planète » sont instructives et peuvent réellement avoir un impact. La programmation de France O est exemplaire par sa diversité et sa qualité. Et les fictions originales telles qu’un village français ou bien les téléfilms sont souvent des bijoux. C’est ce type de télévision de qualité que je veux perpétuer et aider à évoluer. C’est donc avec plaisir que j’intègrerais, si vous le permettez le conseil consultatif des programmes de France télévisions.

x
Elisabeth
Elisabeth
Poitou-Charentes

Elisabeth

Assistante de direction
Après avoir vécu sur plusieurs continents, je suis à même de pouvoir apporter des comparaisons sur la télévision à travers le monde. Si je pose ma candidature au Conseil, c’est que je pourrais modestement évoquer lors de ces consultations, l’expérience que j’ai vécu au travers des différentes cultures de la télévision. Très curieuse et avide de connaissance, bien que je ne sois pas fan de téléréalités, j’aimerais débattre de ce sujet pour comprendre ce qui pousse les producteurs à fabriquer ces émissions. Ce que je souhaiterais pouvoir évoquer c’est la une évolution du sport féminin dans toute sa globalité. Plus d’émissions sur la femme en général et la famille. Plus d’émissions sur l’aide et l’entraide sans le show off mais dans la simplicité et le naturel. Avec des publicités en rapport. Un peu moins de violences à l’heure de grande écoute. Une télévision innovante mais aussi plus participative de la part du téléspectateur.

x
Emmanuelle
Emmanuelle
Île-de-France

Emmanuelle

Chargée d’études, conseiller technique
Bonjour, Je suis une trentenaire active et passionnée de media depuis toujours. J’ai en effet grandi avec la télé, que je regarde encore quotidiennement. Curieuse par nature, de formation Sciences Politiques, j’ai un élan naturel de curiosité qui se tourne en particulier vers la télévision et son fonctionnement. Je suis ainsi avec grand intérêt presque quotidiennement les résultats des audiences télé de la veille grâce à l’émission radio de JM Morandini sur Europe 1, le Grand Direct des Media, que j’écoute la nuit en podcast. Je serais ravie de pouvoir partager mes points de vue et suggestions avec les autres conseillers retenus, et plus directement avec les équipes de France Télévision. Il s’agit là selon moi d’une véritable opportunité et même d’un honneur de pouvoir porter la parole des téléspectateurs que nous sommes et de pouvoir contribuer modestement à cette action d’intérêt général que mènent au quotidien les équipes de France Télévisions au service des contribuables. Je serais très curieuse de passer de l’autre côté de l’écran. En espérant avoir l’occasion de pouvoir échanger prochainement avec vous à l’occasion d’une réunion du Conseil Consultatif des Programmes, au sein duquel j’aurais plaisir et fierté à siéger.

x
Jean-Christophe
Jean-Christophe
Languedoc-Roussillon

Jean-Christophe

Agent immobilier
Enfant de la TV des années 70, j’ai grandi avec ce media, me suis diverti, informé, cultivé au même titre qu’avec la presse ou les livres. J’y suis pour cela attaché et particulièrement aux chaines du service public qui aujourd’hui nourrissent en grande partie l’éducation télévisuelle de mes enfants. France Télévisions maintient une certaine qualité de programmes tant au niveau de l’information, des documentaires histoire, nature, santé, voyages, sciences…, des magazines culturels, politiques…et ce à divers niveaux de compréhension au gré des différentes chaînes de diffusion cette mise à disposition de contenus pour le plus grand nombre me semble primordiale aujourd’hui, respectueuse de la mission de service public et doit être préservée. Faire partie du conseil consultatif des programmes de France Télévision devrait permettre au Groupe qui sera réuni – au delà de l’aventure humaine, l’intérêt et l’honneur d’y participer – de découvrir, partager ou non, discuter, infléchir les tendances de la télévision de demain. J’ai enfin consulté le dernier rapport du Conseil consultatif et ai découvert un véritable travail de fond en découlant faisant deviner la tenue et la pertinence des débats.

x
Jean-Noël
Jean-Noël
Basse-Normandie

Jean-Noël

Directeur d’école retraité
Je souhaite faire partie du comité consultatif car je me considère comme un enfant de la télé. J’ai été formé par le « théâtre de la jeunesse » de Claude Santelli qui m’a fait découvrir les grands textes. J’ai aimé l’histoire grâce à la « caméra explore le temps ». J’ai découvert l’actu avec « 5 colonnes à la une ». Pivot m’a initié à la littérature et Polac m’a insufflé son esprit critique. Je suis devenu un gros lecteur qui lit non avec une liseuse mais des livres que j’aime toucher avant de les lire. Malgré ma consommation de petite lucarne, je suis cinéphage, plus que cinéphile et fais partie de l’écume des films association qui défend le cinéma d’art et essai dans un multiplexe, le cinémoviking à saint lô, dans la Manche. Ce n’est pas la télévision qui m’a fait ce que je suis mais elle y a contribué avec le théâtre, la littérature et le cinéma en salles, en vo et sans publicité pour nos séances de l’écume. Et la télé d’aujourd’hui me direz-vous! On la regarde différemment, en décalé, en replay sur pluzz par exemple. On a aussi cette petite merveille qui s’appelle culture box. C’est vrai que la télé d’aujourd’hui peine à avoir sa grande émission culturelle, le vendredi, Taddei , c’est une émission de réflexion très exigeante d’ailleurs. On parle de faire revivre le grand échiquier mais on n’a pas réussi à remplacer « bouillon de culture » sans parler « d’apostrophes » .c’est vrai que les chaînes de service public se complètent et il y a « la grande librairie ». On n’a plus non plus d’émission sur le cinéma « Cinéma, cinémas » est morte depuis longtemps et la télé n’a jamais eu son « masque et la plume », on ne peut être juge et partie.

x
Karoline
Karoline
Île-de-France

Karoline

Etudiante en droit
Tout d’abord, je regarde tous les jours la télévision en moyenne 5h par jour, plusieurs chaines et types de programmes différents. En effet, je regarde les journaux télévisés autant que les chaînes d’information en continue. Je regarde autant les émissions de divertissements que de talk show sérieux tel « On n’est pas couché ». Etudiante en droit, je suis de très près l’actualité, en regardant notamment La Chaine Parlementaire LCP et de nombreux programmes sur les hommes politiques et personnalités influentes diffusés sur France 2 ex le « 13h15 ». Je regarde de plus de nombreux reportages et documentaires. Par ailleurs, étant issue d’une famille nombreuse 5 enfants de 7 à 21 ans et vivant avec plusieurs générations mes parents et mes grands parents, je pourrais être à même d’être consulté sur les programmes que regardent les très jeunes ou les personnes âgées. Enfin, je pense qu’il y a plusieurs programmes à revoir et enrichir, c’est pourquoi je souhaiterai faire partie du Conseil consultatif des programmes de France Télévisions.

x
Laurent
Rhône Alpes

Laurent

Réceptionniste hôtelier
France Télévisions qui regroupe les chaînes du service public est soucieuse de l’avis qu’il soit positif ou négatif de ses téléspectateurs concernant ses grilles des programmes. Pour faire évoluer les grilles des programmes quoi de plus bénéfique à France Télévisions que l’avis de ses téléspectateurs qui ont une vision extérieure et qui viennent de différents horizons ethnique, âge, profession… car comme pour beaucoup d’entreprise rien ne vaut « l’œil du client » qui est parfois le seul à voir ce qui va ou ne vas pas. Il est vrai que la société actuelle critique beaucoup trop souvent par derrière mais lorsque que l’on demande à la population de s’investir pour faire évoluer les choses nous ne trouvons plus personne. Trouvant très judicieux le fait qu’un Conseil Consultatif des Programmes existe, je vous propose donc ma candidature. Etant ou ayant déjà été membre de plusieurs Conseil d‘Administration association musicale, collège et lycée de l’enseignement publique je sais ce qu’un tel engagement implique. En tant que téléspectateur je regarde toute sorte de programmes, je ne suis pas sélectif, tout m’intéresse je suis assez curieux en ce qui concerne les nouveautés télévisuelles Je suis donc prêt à donner mes avis, faire des propositions, discuter et échanger avec d’autres personnes afin de pouvoir faire évoluer encore plus les programmes de ce grand groupe qu’est France Télévisions. De plus, de par ma profession réceptionniste en hôtellerie, je suis emmené à côtoyer des personnes d’univers très différents qui souvent me donnent leur avis sur les faits de la société actuelle politique, sportive, culturelle…

x
Michel
Michel
Île-de-France

Michel

Auteur et artiste peintre
Faire partie du Conseil Consultatif des programmes de France Télévisions permettrait principalement d’apporter une critique constructive et argumentée aux projets ou réalisations des chaînes. Etant un consommateur très éclectique et assez ouvert sur toutes sortes de programmes, il me serait agréable de participer, même de manière incidente, à l’élaboration ou l’orientation des grilles, ce dans un but qualitatif. En effet, visionner des fictions ou des programmes en avant-première et donner son opinion me semble une bonne idée pour maintenir ou améliorer la qualité de l’ensemble de l’offre de France Télévisions. Bien entendu, je n’imagine pas ce privilège comme un cadeau unilatéral et, le cas échéant, je m’engage à m’y investir le plus honnêtement possible pour que ma participation soit utile et productive. Bien que n’étant pas un professionnel, j’ai l’impression que mes avis pourraient également apporter un point de vue atypique, sérieux et de bonne humeur à ce Conseil Consultatif. Mes expériences passées de l’informatique à la création d’entreprise, mes activités artistiques peinture, écriture, photographie et ma curiosité multicolore sciences, littérature, cinéma, musique pourraient bien servir vos objectifs d’une vision réaliste de ce que pourraient attendre les futurs téléspectateurs de notre ancestrale télévision et la manière de la « consommer » demain.

x
Muriel
Muriel
Auvergne

Muriel

Manager en restauration
Bonjour, Je suis une inconditionnelle de la télévision et passe beaucoup de temps devant. Je suis bon public, toutes sortes de programmes peuvent m’intéresser il suffit que pour cela ils soient bien faits et bien animés. Je regarde beaucoup les séries américaines mais aussi françaises. Cependant je regarde aussi les émissions de divertissements qui sont également pour moi une source de culture je prends donc beaucoup de plaisir à regarder une émission telle que tout le monde veut prendre sa place. Je suis curieuse de tout et j’adore apprendre dans des émissions telle que Secrets d’histoire. La télévision est pour moi aussi un moyen de voyager soit par les documentaires soit par les reportages. J’aimerais aussi connaître les coulisses de la télévision, comment sont préparées les émissions, choisis les sujets des reportages et aussi comment se naît un nouveau programme quel qu’il soit de sa création jusqu’à sa mise à l’antenne. Pouvoir participer au Conseil Consultatif me donnerait peut être cette chance. Pouvoir donner mon avis sur des émissions en étant de l’autre côté de l’écran montre que France Télévisions tient compte de l’avis de ses téléspectateurs pour améliorer la qualité de ses services. Je peux avoir un regard critique sur certaines émissions de télévision toutes chaînes confondues mais je sais aussi faire la part des choses, j’aime décortiquer chez moi devant mon poste les émissions et en débattre avec mon ami, ce serait bien de pouvoir le faire avec d’autres personnes comme moi mais également avec des professionnels de la télévision, Je serais donc ravie de pouvoir participer à ce Conseil Consultatif.

x
Nathalie
Nathalie
Île-de-France

Nathalie

Professeur de lettres histoire en lycée professionnel

J’aimerais participer à cette aventure pour découvrir les nouvelles émissions et séries qui font la force de France Télévisions. J’ai beaucoup apprécié le renouvellement au niveau des séries de France 2 qui m’ont étonnée, les documentaires ou les émissions phares de la chaine comme « Rendez vous en terre inconnue ». Cette émission même si elle est rare, correspond aux valeurs citoyennes et au vivre ensemble que je souhaite communiquer à mes élèves et qui me tient à cœur en tant qu’individu. Les valeurs de connaissances, de découverte, de métissage transmises par vos émissions, la prise en compte des débats et des sujets de société suscitent fortement mon intérêt. Étant une boulimique des livres j’adore « La grande librairie » qui satisfait ma soif de curiosité sur les auteurs et les nouveautés littéraires et qui enrichit régulièrement mon blog littéraire. Cette expérience de dialogue et donc de découverte de la télévision serait aussi intéressante pour comprendre le fonctionnement de votre programmation et vos choix. La rencontre avec les autres membres serait aussi intéressante pour découvrir d’autres points de vue sur vos programmes. J’aime échanger, discuter et partager mes coups de cœurs mais aussi argumenter mes choix. Enfin, devant expliquer à mes élèves le rôle des médias et son fonctionnement et étant moi-même consommatrice de nombreuses séries, émissions, il serait intéressant pour ma culture personnelle et professionnelle de participer à cette aventure. J’apprécie énormément le rôle éducatif que jouent les différents chaines et aussi les divertissements et l’évasion, les émotions que suscitent les émissions musicales ou lors des grands évènements sportifs.

x
Olivier
Olivier
Île-de-France

Olivier

Référent planification des projets d’infrastructure
Je suis d’abord et avant tout un défenseur du service public et donc de France Télévisions que je regarde régulièrement et plus particulièrement parce que le nouveau panel proposé par FT propose une gamme large et variées des programmes qui m’intéressent. Cependant, même si je conçois le fait que FT doit garder un esprit d’ouverture à un large public et pour toutes les générations, elle ne doit pas tomber dans la spirale infernale des chaines usines de la TNT. J’aime la télévision depuis que je suis enfant, et j’aimerais y apporter ma contribution pour d’une part proposer ma vision de la télévision telle que je la conçois, et d’autre part pour échanger et débattre avec d’autres membres de ce conseil. A l’heure d’Internet et des chaines à sensation, le public, jeune ou plus ancien, a tendance à s’écarter de la télévision pour accéder à une information de masse sans réellement distinguer le vrai du faux. La télévision et plus particulièrement le service public doit savoir séduire le public et l’amener à lui faire prendre conscience qu’il existe des choses dont il ignore l’existence. La télévision doit continuer à informer, et à surprendre et à mettre en confiance tout en respectant la liberté de pensée et d’expression.

x
Pascale
Pascale
Île-de-France

Pascale

Gestionnaire pédagogique à l’université
La télévision publique d’un pays à partir du moment où l’État garantit son indépendance, ce qui est le cas de notre pays, est un bien commun précieux qui cimente notre nation, un outil qui aide chacun à vivre au quotidien et à prendre les décisions qui jalonnent notre vie démocratique. Je me sens redevable de ceux qui travaillent avec courage et assiduité à cette mission. Et je me sens également concernée par l’amélioration des programmes, sur les plans de la distraction : téléfilms, films de cinéma, de l’éducation : éducation civique, politique, économique, ouverture sur le monde et de la culture : spectacle vivant, émissions d’initiation et d’approfondissement artistique. Payeuse de la redevance, je suis également désireuse de comprendre comment l’argent public y est investi, s’il l’est efficacement, si une meilleure redistribution ne pourrait pas permettre de créer encore plus de programmes innovants, en phase avec les nouvelles technologies.

x
Pascale
Pascale
Rhône Alpes

Pascale

Responsable d’une association
Je m’intéresse beaucoup aux programmes télévisuels et à leur évolution, depuis que les chaînes gratuites se sont multipliées avec l’arrivée de la TNT. Faut-il privilégier la qualité des programmes ou le taux d’audimat ? Le nombre de chaînes et d’heures de programmation, en constante augmentation, changent-ils notre relation à la télévision. Pourquoi toujours opposer les télévisions publique et privée ? Une bonne émission ou une bonne fiction sont avant tout un bon produit. La télévision populaire doit-elle obligatoirement passer par Patrick Sébastien ou Plus belle la vie ? La télévision intello doit-elle être barbante ? La télévision publique doit proposer des programmes pour tous les âges et offrir une large palette d’émissions, afin de répondre à la demande la plus large, ce que réussit plutôt bien France 2 à mon avis.

x
Raphaël
Raphaël
Île-de-France

Raphaël

Etudiant en droit
J’ai toujours été passionné par l’univers des médias, par celui de la télévision que je regarde depuis que je suis tout petit. Mes parents m’ont appris à faire attention à ce que je regarde, à choisir les programmes et à en discuter. Je crois que cela m’a permis de ne pas être un téléspectateur passif devant le petit écran et de développer un certain regard critique. J’aime la télévision dans ce qu’elle a de plus fascinant, cette aptitude à s’adresser au plus grand nombre en même temps, à communiquer des idées et des informations mais surtout de faire découvrir le monde qui nous entoure et de donner des clefs de compréhension. La télévision reste un média de masse important et qui, ce faisant, endosse une certaine responsabilité. C’est pourquoi, je suis également très attaché à la notion de télévision publique, à cette idée d’informer et divertir tous les téléspectateurs, de toutes classes et origines confondues, sans nécessairement niveler par le bas. Surprendre et faire découvrir sans tomber dans certaines facilités. Je serai ravi de pouvoir rejoindre le Conseil consultatif des programmes de France Télévisions et ainsi pouvoir parler des contenus audiovisuels. Qu’est-ce qu’un bon programme ? En quoi une émission remplie son rôle ? Comment repenser la télévision à l’ère du numérique ? Etc. Autant de sujets passionnants dont j’aurai à cœur de m’entretenir et de débattre avec d’autres personnes et ainsi participer à ma modeste façon, à cette belle aventure qu’est la télévision.

x
Sonia
Sonia
Centre

Sonia

Coordinatrice comptes clients
J’aime beaucoup certains programmes mais j’entends souvent autour de moi que l’on paye cher en redevance télé par rapport aux programmes et films proposés, j’aimerais beaucoup faire partie de ce Conseil pour y apporter ma patte, mon avis et essayer d’apporter du nouveau pour attirer le téléspectateur. La représentation du service public est importante, les Français doivent apprécier France Télévisions, je crois que ce Conseil est important et doit apporter une variété d’opinions. J’adore le cinéma mais c’est un grand budget tous les Français ne peuvent se le payer et la télévision et le service public doivent permettre aux Français de se divertir, c’est ce que j’aimerais apporter, dynamisme, optimiste.

x
Xavier
Xavier
Île-de-France

Xavier

Notaire assistant
En tant qu’ancien addict de la télé je me soigne…, je pense avoir à peu près tout vu. J’aime bien la télévision, mais je sais aussi y trouver ce qui m’intéresse vraiment. J’ai une attitude objective, critique, sans concession, mais sans hostilité. Je pense être capable de formuler des observations utiles et argumentées, même si je suis conscient de ne pas être véritablement un téléspectateur standard. J’aimerais pouvoir participer à l’évolution de la télévision publique, que me semble être un des éléments essentiels du Paysage Audiovisuel Français.

x
Haut de la page